COVID-19: le Royaume-Uni autorise le vaccin développé par Pfizer et BioNTech

LONDRES — Les autorités britanniques ont donné le feu vert mercredi à un usage du vaccin contre le coronavirus qui a été développé par le géant pharmaceutique américain Pfizer en collaboration avec la firme allemande BioNTech. 

Le Royaume-Uni devient ainsi le premier le premier pays à donner une autorisation officielle à une inoculation contre la COVID-19. 

L’agence britannique qui autorise l’usage des médicaments dans le pays a rendu sa décision après avoir étudié les résultats d’essais cliniques qui ont démontré une efficacité à 95 % du vaccin de Pfizer et BioNTech.  

Le produit demeure tout de même officiellement à un stade expérimental, les tests finaux n’étant pas tout à fait terminés.  

Le Secrétaire britannique à la Santé, Matt Hancock, a déclaré qu’une première livraison de quelque 800 000 doses devrait être faite au cours des prochains jours.  

Les autorités réglementaires des États-Unis et de l’Union européenne pourraient être les prochaines à autoriser l’usage du vaccin de Pfizer et BioNTech, de même que celui de Moderna. 

Le Royaume-Uni envisage de permettre aussi la distribution du vaccin de la pharmaceutique britannique AstraZeneca.

Laisser un commentaire