COVID-19: Le seuil critique des 20 cas par million d’habitants a été franchi

QUÉBEC — Le nombre d’éclosions quotidiennes de COVID-19 est en hausse constante au Québec, si bien que la barre psychologique des 20 cas d’infections par million d’habitants vient d’être franchie.

Depuis des semaines, le gouvernement Legault affirme qu’il s’agit du seuil à ne pas dépasser pour garder le contrôle de la situation.

Malgré cela, vendredi, le ministre de la Santé, Christian Dubé, s’est fait rassurant en conférence de presse, nuançant son propos en affirmant que si le Québec réussissait à ne pas dépasser le seuil critique de «20-25» cas par million d’habitants, en moyenne, sur une base hebdomadaire, on pouvait espérer éviter une forte deuxième vague de pandémie.

«Dans cette zone-là, on est correct. C’est une pré-alerte», a commenté le ministre Dubé.

Le Québec a enregistré de jeudi à vendredi 219 nouveaux cas d’infections au coronavirus.

Or, le seuil jugé acceptable de 20 cas par million d’habitants signifie qu’on ne devrait pas dépasser environ 170 nouveaux cas par jour. Depuis au moins une semaine, ça n’a pas été le cas.

Durant l’été, on pouvait observer «deux-trois éclosions par jour» du virus dans divers milieux, alors qu’à l’heure actuelle «on est à 10-15 éclosions par jour», a calculé le ministre Dubé, qui dit suivre l’évolution de la situation «de très, très près». Chaque nouvelle éclosion entraîne un grand nombre d’infections.

Le nombre de cas déclaré quotidiennement est aussi relié au nombre de tests de dépistage effectués. Jeudi, on a fait un nombre record de 26 000 tests de dépistage.

«Plus on fait de tests, plus on a de chance de trouver des cas positifs», a commenté le premier ministre François Legault.

Il a dit qu’il fallait que cesse la hausse récente et quotidienne du nombre de cas, pour éviter une forte deuxième vague, condition essentielle pour favoriser une relance économique.

La responsabilité d’un retour à une vie normale repose donc entre les mains de tous les Québécois, a affirmé le premier ministre.

«On a une responsabilité: c’est prévenir une deuxième vague», a-t-il dit, au terme d’un caucus de deux jours des 76 députés de la CAQ, destiné à préparer la rentrée parlementaire. Les travaux parlementaires reprennent mardi à l’Assemblée nationale. 

Il a profité de l’occasion pour lancer un nouvel appel à la population, invitée à faire preuve de discipline, en suivant scrupuleusement les règles sanitaires, soit le port du masque, le lavage des mains et la distanciation sociale.

Ceci dit, M. Legault a indiqué que le gouvernement ne pouvait pas se rendre dans chaque maison pour s’assurer que les règles étaient observées.

Il a invité les gens à éviter «les gros partys» à l’intérieur des maisons, un foyer important de propagation du virus.

Laisser un commentaire
Les plus populaires