COVID-19: les aînés craignent pour leur santé, les jeunes pour leur budget

OTTAWA — Une nouvelle enquête de Statistique Canada suggère qu’en cette ère de pandémie, les gens plus âgés sont d’abord préoccupés par leur santé alors que les jeunes s’inquiètent surtout de leurs fins de mois.

L’organisme fédéral a mis au point une nouvelle initiative pour générer des données et des analyses rapidement et efficacement, par l’intermédiaire d’une «approche participative» des Canadiens à la collecte des données. Du 3 au 9 avril, près de 200 000 personnes ont répondu à un questionnaire en ligne au sujet de l’incidence de la COVID-19 sur leur quotidien.

L’enquête a notamment révélé que plus de 58 % des répondants de plus de 75 ans éprouvaient «beaucoup» ou «énormément» d’inquiétude par rapport à leur santé, tandis que les jeunes étaient beaucoup moins susceptibles d’avoir les mêmes inquiétudes — 23 % chez les 15-24 ans.

Par contre, plus de 48 % des participants de 15 à 24 ans ont déclaré que la crise de la COVID-19 aurait des répercussions «modérées» ou «majeures» sur leur capacité à respecter leurs obligations financières ou à satisfaire leurs besoins essentiels. Chez les plus de 75 ans, cette crainte ne touche que 12 % des répondants.

Certaines inquiétudes sont par ailleurs partagées par presque toutes les personnes qui ont répondu à l’enquête, peu importe leur groupe d’âge, notamment l’engorgement du système de santé et la protection des personnes les plus vulnérables.