COVID-19: les synagogues juives orthodoxes du Québec ferment leurs portes

MONTRÉAL — Pour la première fois de leur histoire, les synagogues juives orthodoxes du Québec ferment leurs portes.

C’est le risque de contamination par le nouveau coronavirus, qui cause la maladie COVID-19, qui a mené à cette décision.

Les autorités rabbiniques estiment que la demande du premier ministre François Legault de fermer tous les lieux de culte est «nécessaire», afin d’assurer le bien-être de tous les Québécois.

Cette décision a été difficile à prendre, indiquent les autorités religieuses des communautés juives orthodoxes au Québec dans un communiqué.

Mais le but ultime est de «préserver la vie», ajoutent-elles.

«En ce sens, nous agissons comme des citoyens responsables et solidaires, comme nous l’avons fait la semaine dernière quand il a été décidé de fermer nos centres culturels et nos écoles», est-il aussi indiqué.

Mercredi, lors de sa conférence de presse quotidienne, le premier ministre Legault avait demandé aux lieux de culte «non catholiques» de fermer, car certains demeuraient ouverts.

Les messes catholiques ont été annulées partout au Québec la semaine dernière.