COVID-19: l’OMS espère mettre fin à la pandémie en moins de deux ans

LONDRES — Le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) espère que le monde pourra mettre fin à la pandémie de coronavirus en moins de deux ans — soit en moins de temps qu’il en a fallu pour enrayer la pandémie de grippe de 1918.

Tedros Adhanom Ghebreyesus a décrit la COVID-19 comme une «crise sanitaire unique» qui n’arrive qu’une fois par siècle.

Il a ajouté que si la mondialisation actuelle a permis a virus de se propager plus rapidement que la grippe espagnole en 1918, il y a aujourd’hui la technologie qui n’était pas disponible il y a un siècle.

L’OMS espère donc que la pandémie sera terminée «en moins de deux ans».

Michael Ryan, responsable de la gestion des situations d’urgence sanitaire à l’OMS, a souligné que la pandémie de 1918 avait frappé le monde en trois vagues distinctes et que la deuxième, qui avait commencé à l’automne, avait été la plus dévastatrice.

Le docteur Ryan a affirmé que ce virus «n’affichait pas un modèle semblable à une vague», précisant que sa perte de contrôle se traduisait par une flambée des cas.

La COVID-19 ne semble pas saisonnière non plus, a-t-il remarqué.

Actuellement, il y a plus de 22 millions de cas confirmés dans le monde et plus de 795 000 décès causés par le coronavirus, selon un décompte de l’Université Johns Hopkins. Les États-Unis sont en tête avec leurs 5,6 millions de cas et 174 000 décès.

Laisser un commentaire
Les plus populaires