COVID-19: l’Ontario envisage de permettre aux pharmaciens de prescrire du Paxlovid

TORONTO — L’Ontario envisage de permettre aux pharmaciens de prescrire le traitement contre la COVID-19 Paxlovid afin d’élargir l’accès à ce médicament, a fait savoir le médecin-hygiéniste en chef de la province.

Selon le docteur Kieran Moore, le système de santé sera confronté à une «triple menace» en raison non seulement de la COVID-19, mais aussi à cause de la résurgence d’un virus respiratoire infantile et d’une saison anticipée intense de la grippe saisonnière cet automne et cet hiver.

Le Dr Moore a expliqué qu’il est particulièrement important pour les collectivités rurales de trouver des moyens d’assurer une plus grande disponibilité de médicaments pour garder les personnes atteintes de la COVID-19 hors des hôpitaux.

De nombreux médecins de la province avaient soulevé la question et le Dr Moore pense que c’est une solution pour accroître l’accès au médicament pour traiter la COVID-19 auprès de certains patients.

Le président-directeur général de l’Association des pharmaciens de l’Ontario, Justin Bates, affirme que son groupe a fait pression pour que les pharmaciens de la province puissent prescrire du Paxlovid, comme le font déjà des collègues de nombreuses autres provinces.

Paxlovid est un médicament antiviral pris par voie orale dans les cinq jours suivant l’apparition des symptômes à la COVID-19, recommandé pour les personnes à risque élevé de complications.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.