COVID-19: plus de 1,5 million de Québécois ont consulté en télémédecine

MONTRÉAL — Plus d’un million et demi de Québécois ont consulté en télémédecine depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Cette nouvelle façon de procéder — par téléphone ou visioconférence — a eu ses adeptes depuis la mi-mars. L’objectif était de protéger les patients, comme les médecins, du risque de propagation du coronavirus.

Ainsi, du 16 mars au 8 juin 2020, 6625 omnipraticiens ont facturé des actes de téléconsultation pour plus d’un million de patients distincts, selon des chiffres obtenus par La Presse Canadienne auprès de la Régie d’assurance-maladie du Québec (RAMQ).

Du côté des médecins spécialistes, 4565 d’entre eux ont facturé des actes de télémédecine, pour plus de 400 000 patients différents.

Bref, plus de 11 000 médecins ont effectué des rendez-vous de cette façon, et 1 525 182 Québécois les ont consultés.

Le nombre de consultations est vraisemblablement plus élevé. Tout d’abord parce que les chiffres du mois de juin n’ont pas été compilés, et aussi parce que les médecins ont maintenant 120 jours avant de devoir facturer à la RAMQ un acte médical.

Cette nouvelle façon de faire semble avoir eu la faveur des patients.

Selon un récent sondage commandé par l’Association médicale canadienne (AMC), l’écrasante majorité des Canadiens qui ont consulté leur médecin de manière virtuelle pendant la pandémie de COVID-19 se sont dits satisfaits de l’expérience.

Ils seraient en fait 91 % à se dire satisfaits de leur expérience avec la télémédecine, soit 17 % de plus que ceux qui se sont rendus en personne à un service d’urgence, selon le coup de sonde mené par la firme Abacus Data en mai et dont les résultats ont été dévoilés début juin.

Laisser un commentaire
Les plus populaires