COVID-19: Québec annonce 150 millions $ de plus pour aider les PME

QUÉBEC — Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi de nouvelles mesures pour épauler les entreprises de la province touchées par les répercussions de la COVID-19.

Le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises cible les PME qui éprouvent des difficultés financières en raison de la crise et qui ont besoin de liquidités d’un montant inférieur à 50 000 $ pour leur fonds de roulement.

Cette initiative s’ajoute au Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) annoncé le 19 mars dernier et qui s’adresse aux entreprises ayant besoin de liquidités d’un montant supérieur à 50 000 $ pour leur fonds de roulement.

Une enveloppe initiale de 150 millions $ est mise à la disposition des MRC et territoires équivalents afin de venir en aide aux entreprises, «afin qu’elles soient en mesure de maintenir, de consolider ou de relancer leurs activités», indique-t-on dans un communiqué.

Montréal et Québec recevront respectivement 40 millions $ et 10 millions $, tandis que les autres MRC et territoires équivalents se partageront 100 millions $.

Les entreprises de tous les secteurs d’activité, y compris les coopératives, les organismes sans but lucratif et les entreprises d’économie sociale réalisant des activités commerciales sont admissibles.

Québec a également annoncé une prolongation des Fonds locaux d’investissement (FLI) de deux ans, soit jusqu’au 31 décembre 2022.

De nouvelles mesures d’assouplissement des conditions de remboursement des prêts consentis dans le cadre des FLI ont aussi été prévues. Il sera donc possible d’offrir aux entreprises un répit additionnel de trois mois pour le remboursement de leur prêt (capital et intérêts).

Ces nouvelles mesures s’ajoutent à celles annoncées le 19 mars dernier et portent à six mois la période de répit pour les entreprises.

Les plus populaires