COVID-19: Trump déclare l’état d’urgence

WASHINGTON — Le président Donald Trump a annoncé vendredi qu’il déclarait la pandémie de coronavirus une urgence nationale, cependant que Washington a du mal à fournir des secours aux Américains et que les autorités accélèrent le pas pour ralentir la propagation de l’épidémie.

S’exprimant à la roseraie de la Maison-Blanche, M. Trump a affirmé: «Je déclare officiellement une urgence nationale.» Il a affirmé que l’état d’urgence libérerait près de 50 milliards $ pour les États et les gouvernements locaux pour répondre à l’éclosion de la COVID-19.

M. Trump a déclaré qu’il accordait également au secrétaire de la Santé et des Services sociaux, Alex Azar, le pouvoir de déroger aux réglementations et lois fédérales pour accorder aux médecins et aux hôpitaux une «flexibilité» dans les soins aux patients.

Il a également annoncé un nouveau partenariat public-privé pour élargir les capacités d’examen du coronavirus, son administration ayant été critiquée pour avoir été trop lente à rendre le test disponible. Le partenariat comprendra des tests au volant à certains endroits et un portail en ligne pour filtrer ceux qui souhaitent se faire tester.

Pourtant, M. Trump a déclaré que les responsables ne veulent pas que les gens passent le test à moins qu’ils ne présentent certains symptômes. «C’est totalement inutile», a affirmé M. Trump.

M. Trump a pris la parole tandis que les négociations se poursuivent entre la Maison-Blanche et le Congrès sur un plan d’aide, mais aucune percée n’a été annoncée, les démocrates de la Chambre se préparant à voter vendredi sur leur propre initiative.

Les plus populaires