COVID-19: un 27ème décès est enregistré au Nouveau-Brunswick

EDMUNDSTON, N.-B. — Les autorités de santé du Nouveau-Brunswick ont annoncé dimanche qu’une personne nonagénaire était morte de problèmes de santé sous-jacents, dont la COVID-19. 

La victime vivait à la Villa des Jardins, un établissement résidentiel pour adultes à Edmundston.

Il s’agit du 27ème décès lié à la COVID-19 dans la province.

La médecin-hygiéniste en chef, la docteure Jennifer Russell, affirme que la perte d’un autre Néo-Brunswickois est un moment triste pour la province, «qui n’est jamais facile à accepter».

Aucun nouveau cas de COVID-19 n’a été signalé dimanche. Il y a actuellement 38 infections actives, dont un patient qui est hospitalisé aux soins intensifs.

Le premier ministre Blaine Higgs a rappelé qu’il était important de réaliser que chaque nouveau cas et chaque décès vont au-delà des statistiques.

«Nous ne pouvons pas nous désensibiliser aux répercussions de ce virus sur la province», a-t-il déclaré dans un communiqué.

Confinement à l’Île-du-Prince-Édouard

Pendant ce temps, les autorités à l’Île-du-Prince-Édouard ont décrété un confinement de 72 heures à compter de lundi, 0h01.

L’ordonnance de santé publique a été annoncée en après-midi, alors que les autorités ont signalé cinq nouvelles infections de la maladie, pour un total de 17 cas au cours des cinq derniers jours.

Les nouvelles infections comprennent deux hommes, tous deux dans la vingtaine, et trois femmes, deux dans la vingtaine et une dans la cinquantaine.

Les responsables de la santé ont identifié deux éclosions de COVID-19 dans les villes de Summerside et de Charlottetown, et affirment qu’il est possible que l’île ait une propagation communautaire du virus, car de nombreuses infections ne sont pas liées aux voyages.

Le premier ministre Dennis King dit qu’il préfère aller «de plus en plus fort» avec les restrictions de santé publique maintenant plutôt que d’attendre que l’épidémie s’aggrave.

Le confinement de trois jours oblige les résidants à rester à la maison autant que possible et aura pour effet de fermer toutes les écoles de la maternelle à la 12e année. Les études postsecondaires se dérouleront en ligne uniquement.

La région de St. John’s toujours affectée

De leur côté, les autorités sanitaires de Terre-Neuve-et-Labrador ont diagnostiqué sept nouveaux cas de COVID-19, ce qui porte le nombre total d’infections actives à 262.

La province affirme que les sept cas proviennent de la région de la santé de l’Est, qui comprend St. John’s

En ce moment, 258 des 262 cas actifs sont de la région de l’Est. 

Les responsables disent qu’il y a actuellement 10 personnes à l’hôpital avec la COVID-19, dont six en soins intensifs.

Trois cas en Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse a fait état de trois nouveaux cas de COVID-19 sur son territoire.

Les responsables de la santé ont précisé que les cas sont répartis dans toute la province, les régions du Centre, de l’Est et du Nord enregistrant chacune une nouvelle infection.

L’un des cas est lié à un contact étroit avec un cas antérieur, tandis que deux autres sont liés à des voyages à l’extérieur du Canada atlantique.

La Nouvelle-Écosse compte 38 cas actifs de COVID-19, et deux personnes sont actuellement hospitalisées.

Laisser un commentaire