COVID-19: un décès s’ajoute au Nouveau-Brunswick; variant détecté en Nouvelle-Écosse

FREDERICTON — Les responsables de la santé publique du Nouveau-Brunswick signalent jeudi deux nouveaux cas de COVID-19 et un autre décès lié à la maladie.

La médecin hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, affirme qu’une personne octogénaire est décédée au foyer de soins de longue durée Villa des Jardins, à Edmundston, dans le nord-ouest de la province.

On compte maintenant 22 décès liés à la COVID-19 au Nouveau-Brunswick depuis le début de la pandémie.

Les deux plus récents cas signalés ont été détectés dans la région de Moncton et dans la région d’Edmundston.

Les responsables de la santé ont déclaré que la province comptait 161 cas actifs de COVID-19 et six personnes hospitalisées à cause de la maladie, dont deux aux soins intensifs.

La région d’Edmundston demeure au niveau d’alerte pandémique «rouge», tandis que le reste de la province est au niveau inférieur, «orange».

Variants en Nouvelle-Écosse

Deux autres cas du variant du virus identifié au Royaume-Uni ont été détectés en Nouvelle-Écosse.

Les infections avaient initialement été signalées le mois dernier, mais les résultats des tests de variants ont été publiés mercredi soir.

Les deux cas ont été signalés dans la zone centrale de la province, où les personnes infectées ont été isolées et se sont rétablies depuis.

L’enquête initiale n’a pas permis de déterminer une source pour les infections, mais elle a été rouverte et comprendra une autre série d’entretiens avec des contacts étroits des personnes touchées.

Les responsables de la santé demandent aux personnes liées à ces cas de subir un nouveau test.

Le Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, a déclaré que la province avait maintenant un total de trois cas du variant identifié au Royaume-Uni et d’un cas confirmé du variant identifié en Afrique du Sud, testés en décembre.

La Nouvelle-Écosse comptait mercredi neuf cas actifs de COVID-19.

Laisser un commentaire