COVID-19: un récent cas canadien avait voyagé à Las Vegas

Un patient canadien nouvellement diagnostiqué au COVID-19 s’est récemment rendu à Las Vegas et a utilisé les transports en commun à Toronto pendant plusieurs jours avant de subir un test de dépistage du virus, a indiqué l’autorité de santé publique de Toronto.

Il s’agit d’un homme dans la quarantaine.

«Ces informations sont fournies dans la plus grande prudence. Nous parlons de situations à faible risque», a déclaré vendredi la Dre Eileen de Villa, médecin en chef de la santé publique de Toronto.

L’autre cas de Toronto, un homme d’une cinquantaine d’années, est récemment revenu d’Iran. Les deux hommes sont en isolement à domicile.

Les deux nouveaux cas portent le total provincial à 28.

Six nouveaux cas ont été signalés en Ontario en l’espace de 36 heures, mais les responsables de la santé publique affirment que le risque d’infection demeure faible.

Le ministère affirme que les derniers cas impliquent tous des voyages récents vers des endroits où le virus est très présent et qu’il n’y a toujours aucune preuve de propagation au sein de la communauté.

Toujours en Ontario, dans la région de Peel, un couple qui avait fait une croisière sur un navire Grand Princess à San Francisco a été diagnostiqué après son retour à Mississauga.

Trois des cas du nouveau coronavirus sur les 54 cas probables ou confirmés au Canada figurent parmi les passagers qui étaient à bord du navire du 11 au 21 février. La croisière a commencé et s’est terminée à San Francisco.

Le navire est au large des côtes de la Californie, avec 237 Canadiens devant demeurer à bord, a indiqué la compagnie, et certains des milliers de passagers sont testés pour le coronavirus.

L’Administratrice en chef de la santé publique du Canada, Theresa Tam, a affirmé que la plupart des cas au Canada jusqu’à maintenant ont été bénins, et que les patients ont été en isolement à domicile. Environ sept personnes sont à l’hôpital, mais cela ne signifie pas nécessairement que ces patients sont gravement malades, a-t-elle souligné.

Transmission dans la communauté

Mais le premier cas apparent de transmission dans la communauté au Canada a été signalé jeudi soir en Colombie-Britannique, lorsque les autorités ont annoncé huit nouveaux cas de maladie.

Elles ont précisé qu’une femme de la région de Vancouver a reçu un diagnostic de COVID-19, même si elle n’a pas voyagé récemment et n’a eu aucun contact connu avec une autre personne diagnostiquée.

Les responsables de la santé un peu partout au pays se préparent depuis des semaines à une éventuelle épidémie, semblable à celles observées en Iran, en Corée du Sud, en Italie et en Chine — où le virus a pris naissance.

Le Québec compte deux cas confirmés et un diagnostic présumé qui doit encore être confirmé par le Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg. L’Alberta a signalé ses deux premiers cas présumés de la maladie.

Les plus populaires