COVID-19: une éclosion à l’Établissement Archambault, à Sainte-Anne-des-Plaines

SAINTE-ANNE-DES-PLAINES, Qc — Trente cas de COVID-19 ont été détectés à l’unité à sécurité minimale de l’Établissement Archambault, à Sainte-Anne-des-Plaines, a annoncé mercredi Service correctionnel Canada.

Les autorités de la prison dans les Laurentides sont en train d’effectuer un traçage de contacts, et un dépistage se déroule auprès des détenus et des employés de l’unité.

Jusqu’à maintenant, aucun employé de ce secteur n’a reçu un diagnostic positif.

L’unité à sécurité minimale a une capacité de 215 détenus. Aucun cas n’a été décelé à l’unité à sécurité moyenne.

Le service correctionnel, qui utilise des tests rapides pour isoler rapidement les cas positifs, assure que des mesures sont déployées pour limiter la propagation du virus dans l’établissement.

Il rappelle que les détenus et les employés portent tous un masque médical.

«La situation demeure sous constante surveillance et les mesures de prévention et de contrôle des infections recommandées sont appliquées, afin de maîtriser la propagation de la COVID-19 et s’adapter en fonction des conseils de la santé publique», a indiqué le service correctionnel dans un communiqué.

Selon les données de Service correctionnel Canada, l’Établissement Archambault est le seul établissement correctionnel fédéral au Québec à abriter des cas actifs de COVID-19.

Partout au pays, on ne dénombre que 38 cas actifs dans les établissements fédéraux. En tout, 1283 détenus ont contracté le virus, cinq en sont morts et 1240 sont rétablis.

Laisser un commentaire