COVID-19: une prime de 52 cents l’heure dans les résidences privées pour aînés

MONTRÉAL — Le gouvernement Legault accorde temporairement des primes aux «autres» employés dans les résidences privées pour personnes âgées, à cause du coronavirus. Mais, selon un syndicat, cela représente dans certains cas… 52 à 56 cents l’heure d’augmentation.

L’annonce de ces augmentations a été faite jeudi par les ministres des Finances, Eric Girard, et des Aînés, Marguerite Blais.

Ainsi, les infirmières et infirmières auxiliaires y toucheront une prime de 8 pour cent et les «autres» employés y toucheront une prime de 4 pour cent.

«Ce sont des primes qui sont plus que méritées», a déclaré le premier ministre François Legault, lors de sa conférence de presse quotidienne sur la pandémie.

Ces hausses sont calquées, en pourcentage, sur les hausses qui avaient été annoncées pour les mêmes titres d’emploi dans le secteur public, toujours à cause du surcroît de travail et du risque accru dû au coronavirus.

Ces primes touchent les résidences pour aînés qui sont exploitées par des entreprises privées, ainsi que les ressources intermédiaires, les ressources de type familial et les CHSLD (Centres d’hébergement et de soins de longue durée) «non conventionnés».

Les hausses sont rétroactives au 13 mars et pourront être reconduites, selon l’évolution de la pandémie.

Le salaire des préposés aux bénéficiaires, dans les résidences privées pour aînés, avait déjà été haussé de 4 $ l’heure à cause de la pandémie.

52 cents l’heure

Les nouvelles hausses pour les «autres» employés des résidences privées sont toutefois loin de satisfaire le Syndicat québécois des employés de service, affilié à la FTQ, qui représente des milliers de préposés aux bénéficiaires et «autres» employés, tant dans le secteur public que privé.

En entrevue, la présidente du SQEES, Sylvie Nelson, fait valoir qu’une hausse de 4 pour cent du salaire horaire de 13 $ d’un préposé aux services alimentaires ou à l’entretien ménager donne… 52 cents l’heure d’augmentation. Si un employé gagne 14 $ l’heure, la hausse est de 56 cents.

Les infirmières auxiliaires, qui gagnent 18 $ l’heure, toucheront 1,44 $ l’heure de plus.

«C’en est ridicule! Nous, on ne voulait pas d’augmentation en pourcentage. Des primes en pourcentage à des gens qui touchent à peu près 15 $ de l’heure, ça ne donne pas grand-chose!» s’est exclamée Mme Nelson.

Lors de l’annonce gouvernementale, les ministres avaient affirmé que «ces primes sont équivalentes à celles octroyées aux employés du réseau public de la santé et des services sociaux».

Mais Mme Nelson fait valoir que «4 pour cent de 22 $ l’heure et 4 pour cent de 13 $ ou 14 $, ça ne donne pas le même montant».

Les commentaires sont fermés.

Je voudrais savoir si les employés de CHSLD entretien ménager hygiène et salubrité, buanderie .
Ont droit au 4pour Cent annoncé depuis le mois de mars et que les ressources humaines nous répondes que nous n’en faisons pas parti ceci nous es refuser. Aucun rétroactif alors les autres (qui sont t’ils?)
Pouvez-vous m’indiquer la bonne réponse et ce à quoi nous avons droit .
Merci de votre compréhension.

Les plus populaires