Bloc québécois: Gilles Duceppe et d’ex-députés veulent que Martine Ouellet parte

MONTRÉAL — Une multitude d’anciens députés du Bloc québécois (BQ) et l’ancien chef, Gilles Duceppe, signent vendredi une lettre ouverte qui réclame que Martine Ouellet quitte la direction du parti.

Les signataires de la lettre publiée dans Le Devoir reprochent à Mme Ouellet d’avoir exacerbé les conflits internes au Bloc québécois. Ils croient que sous son leadership, le Bloc n’arrive plus à viser juste dans la défense des droits des Québécois et ils disent comprendre tout à fait le départ de sept députés plus tôt cette semaine.

Ils croient que le type de promotion de l’indépendance du Québec auquel Mme Ouellet et ses alliés veulent se livrer n’est pas le meilleur.

À leur avis, il importe d’y aller dossier par dossier et de cerner clairement les intérêts du Québec. Ensuite, on peut faire valoir aux Québécois que le gouvernement fédéral n’est pas le leur et qu’il ne travaille pas toujours dans le sens de leurs intérêts.

Les anciens députés affirment que par son côté clivant, Martine Ouellet affaiblit la voix du Québec à Ottawa au moment même où il a besoin d’une voix forte. Elle divise les souverainistes au moment où ils ont besoin de s’unir.

Outre le nom de Gilles Duceppe, la liste des signataires comprend ceux de Pierre Paquette, Vivian Barbot, Claude Bachand, Christiane Gagnon, Bernard Bigras, Jean Dorion et plusieurs autres.

 

Les commentaires sont fermés.

Comme si elle avait été payé par un autre partie pour détruire le PQ et laisser plus de place à un autre partie… Plus de PQ plus de discution sur l’indépendance de la province ….
Triste réalité.
Laisser de côté vos appareils électronique, reprenez votre vie en mains et Levé vous cher citoyen, celà vous concerne tellement plus que FB ou twiter.

Patrick