Crise des enfants migrants: Joe Biden se tourne vers la  FEMA

WILMINGTON, Del. — L’administration Biden se tourne vers l’Agence fédérale des situations d’urgence (FEMA) pour qu’elle l’aide à gérer et à prendre en charge un nombre record d’enfants immigrants non accompagnés qui affluent vers les États-Unis en traversant illégalement la frontière avec le Mexique.

La FEMA aidera le gouvernement au cours des trois prochains mois à recevoir, abriter et transférer en toute sécurité les enfants qui arrivent seuls à la frontière sud-ouest des États-Unis, sans parent ou autre adulte, a déclaré samedi le secrétaire à la Sécurité intérieure, Alejandro Mayorkas.

Les données du gouvernement montrent une crise croissante à la frontière alors que des centaines d’enfants entrent illégalement aux États-Unis en provenance du Mexique chaque jour et sont placés en garde à vue.

Le département de la Sécurité intérieure des États-Unis est censé traiter et transférer les enfants mineurs non accompagnés au département de la Santé et des Services sociaux dans les trois jours afin qu’ils puissent être placés avec un parent vivant déjà aux États-Unis, ou un autre parrain approprié, jusqu’à ce que leur dossier d’immigration puisse être résolu.

Mais de plus en plus d’enfants sont détenus plus longtemps dans des installations de patrouille frontalière qui n’ont pas été conçues en pensant à leurs soins, car les abris de longue durée gérés par le ministère de la Santé et des Services sociaux n’ont pratiquement pas la capacité de les accueillir. Les enfants sont appréhendés quotidiennement à des taux beaucoup plus élevés que ceux que le département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis peut gérer afin de les remettre aux parents ou aux parrains.

Alejandro Mayorkas a déclaré que la FEMA travaillait avec le Département de la Santé et des Services sociaux pour «examiner toutes les options disponibles pour augmenter rapidement la capacité physique d’un logement approprié».

«Notre objectif est de faire en sorte que les enfants non accompagnés soient transférés aux services sociaux le plus rapidement possible, conformément aux exigences légales et dans le meilleur intérêt des enfants», a déclaré Alejandro Mayorkas.

Lors d’un afflux record de mineurs non accompagnés en 2014, l’administration Obama s’est également tournée vers la FEMA pour l’aider à coordonner la réponse à l’échelle du gouvernement. Pendant cette crise, la FEMA a aidé à mettre en place des abris temporaires et des stations sur des bases militaires.

Le président Joe Biden a mis fin à la pratique de l’ère Trump d’expulser les enfants d’immigrants qui traversent seuls la frontière, mais a maintenu les expulsions de familles immigrées et d’adultes célibataires.

Alors que l’administration Trump a tenté de dissuader les immigrants d’entrer aux États-Unis, beaucoup pensent qu’ils ont de meilleures chances maintenant que Joe Biden est président.

De plus en plus de rapports font état de parents envoyant leurs enfants seuls de l’autre côté de la frontière alors qu’ils restent au Mexique ou en Amérique centrale.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire