Davantage de Canadiens souhaitent vieillir à la maison plutôt qu’en résidence

TORONTO — Un nouveau sondage suggère qu’un plus grand nombre de Canadiens prévoient continuer à vivre chez eux en vieillissant, plutôt que de déménager dans une maison de retraite ou un centre de soins de longue durée.

Le sondage mené auprès de 1517 Canadiens a été fait en ligne par l’Institut national sur le vieillissement de l’Université Ryerson de Toronto, à la fin de juillet.

Soixante pour cent des répondants ont déclaré que la pandémie de COVID-19 avait changé leur opinion sur la question de savoir s’ils voulaient planifier, pour eux-mêmes ou pour un proche âgé, un déménagement dans une maison de soins ou de retraite.

Ce nombre passe à 70 % chez les répondants âgés de 65 ans et plus.

Quatre-vingt-onze pour cent des répondants ont déclaré qu’ils essaieraient «de vivre en toute sécurité et de manière indépendante dans leur propre maison le plus longtemps possible».

Selon le tableau des données provinciales de l’institut, plus des trois quarts de tous les décès causés par la COVID-19 au Canada sont survenus chez des résidents de foyers de soins de longue durée.

Laisser un commentaire
Les plus populaires