De nombreux records de température battus au Québec

MONTRÉAL — Avec le redoux exceptionnel dans plusieurs régions du Québec le jour de Noël, c’était à se demander où est passé l’hiver. Des records de température ont été battus de Montréal à Mont-Joli en passant par Québec et Bagotville, confirme Environnement Canada.

Le secteur chaud s’est principalement situé dans «un axe sud-ouest nord-est» allant de Vaudreuil, en Montérégie, jusqu’à Matane, dans le Bas-Saint-Laurent, a expliqué le météorologue de l’agence fédérale Dominic Martel. Les hausses de température étaient toutefois moins importantes à l’intérieur des terres sur la rive nord du fleuve.

De manière générale, les températures ont dépassé les précédents records d’un à deux degrés. Montréal a par exemple atteint en matinée 13,6 degrés. L’ancien record pour un 25 décembre, 11,7 degrés, datait de 1964 – une année où Noël était particulièrement chaud.

À L’Assomption, dans Lanaudière, il a fait jusqu’à 14,2 degrés vendredi, battant ainsi le record de 11,1 degrés en 1964. À Trois-Rivières, il a fait 12,2 degrés. L’ancien record qui datait de 1964 était de 8,9 degrés. Une station météorologique à Drummondville, dans le Centre-du-Québec, a enregistré 16,7 degrés vendredi. L’ancien record était de 14,2 degrés, en 1982.

À Québec, 10,1 degrés ont été mesurés, dépassant le record de 8,3 degrés en 1964. À Bagotville, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, où l’ancien record, également de 1964, était 8,3 degrés, on a atteint 9,9 degrés en ce jour de Noël. À Mont-Joli, dans le Bas-Saint-Laurent, il a fait 14,6 degrés. L’ancien record, de 1964, était de 12,8 degrés.

Front froid

Les températures vont cependant descendre vendredi en soirée et dans la nuit avec l’arrivée d’un front froid. Le mercure devrait indiquer -7 et -8 degrés à certains endroits samedi matin.

«L’état des routes pourrait être dangereux, a prévenu M. Martel. On a des flaques d’eau un peu partout et le mercure va descendre sous zéro.»

Un système hivernal «plus classique» devrait arriver lundi et mardi. «Tout le nord du fleuve devrait recevoir de la neige, a expliqué le météorologue. Peut-être que le sud va avoir un peu de pluie. Ça va être des températures plus près des normales saisonnières.»

Les riverains qui étaient vendredi sur un pied d’alerte ne sont pas au bout de leurs peines. Environnement Canada prévoit qu’un autre système chaud arrivera du Colorado dès la fin de la semaine prochaine avec plusieurs types de précipitation.

«On pourrait avoir de la pluie pour le sud de la province, assurément, a dit M. Martel. Le centre, ça reste à déterminer. Il va sûrement y avoir une zone de verglas dans la transition neige/pluie. Et plus au nord et dans le nord-ouest, on va avoir de la neige.»

Le système devrait toutefois être moins vigoureux que celui de Noël, mais M. Martel dit avoir «un niveau de confiance assez élevé» dans ces projections. «Il va se matérialiser», a-t-il dit.

Laisser un commentaire