De violentes manifestations éclatent après les élections indonésiennes

JAKARTA, Indonésie — Les partisans d’un candidat qui a perdu l’élection présidentielle ont eu maille à partir avec les forces de sécurité et ils ont incendié un dortoir de policiers dans la capitale indonésienne après la publication des résultats officiels des élections.

Le porte-parole de la police nationale, Dedi Prasetyo, a déclaré que de violentes manifestations ont eu lieu mardi soir et qu’elles se sont poursuivies pendant la nuit. Il a déclaré mercredi que des dizaines de personnes avaient été arrêtées.

KompasTV, une chaîne de télévision locale, a montré des manifestants qui jetaient des pierres, un dortoir de la police paramilitaire qui brûlait et des centaines de policiers antiémeutes dans un quartier au centre de la ville de Jakarta.

La commission électorale indonésienne a déclaré mardi que le président Joko Widodo avait remporté un second mandat avec 55,5% des suffrages aux élections du 17 avril. Son adversaire, l’ancien général Prabowo Subianto, a refusé d’accepter les résultats et s’est proclamé vainqueur.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire