Début de la Randonnée cycliste Thierry-LeRoux entre Nicolet et Lac-Simon

NICOLET, Qc — La toute première édition de la Randonnée du Souvenir Thierry LeRoux débute ce mercredi et doit prendre fin samedi prochain.

Cette randonnée cycliste de 630 kilomètres a été organisée par la Fondation Thierry-LeRoux qui a été mise sur pied en mémoire de l’agent Thierry LeRoux, du Service de police de la Communauté Anishnabe de Lac-Simon, en Abitibi-Témiscamingue, qui est mort dans l’exercice de ses fonctions le 13 février 2016.

Il s’était rendu dans une résidence afin d’aider une famille en détresse, mais il a été la cible de projectiles d’arme à feu qui lui ont coûté la vie.

La fondation se donne comme principal but de recueillir des fonds afin de promouvoir et améliorer la qualité de vie des jeunes âgés de 4 à 25 ans de la MRC de la Vallée de l’Or et de la Communauté Anishabe de Lac-Simon. 

En plus d’amasser de l’argent, la randonnée de quatre jours vise à commémorer les policiers, paramédics, pompiers ou militaires du Québec qui ont fait le sacrifice ultime de leur vie afin de protéger les citoyens.

Trente cyclistes et bénévoles participent à la randonnée qui débute à Nicolet dans la région Centre-du-Québec, où est située l’École nationale de police du Québec, et qui doit prendre fin à Lac-Simon.

Les gens qui désirent faire un don à la Fondation Thierry-Leroux sont invités à visiter le site web www.thierryleroux.ca. Neuf personnes composent le conseil d’administration de la Fondation, dont des policiers, des pompiers et un paramédic de Val-d’Or, deux membres de la communauté autochtone de Lac-Simon, dont la vice-chef, de même que Michel Leroux, le père du policier victime de meurtre.

 

Les plus populaires