Début des vacances de la construction et surveillance accrue de la SQ

MONTRÉAL — Les vacances estivales sont commencées pour environ le tiers des Québécois qui prennent notamment d’assaut les routes pour profiter des vacances de la construction qui s’amorcent.

Fidèle à ses habitudes, la Sûreté du Québec (SQ) en profite pour augmenter ses effectifs sur les routes, mais les policiers de la SQ seront également visibles sur les plans d’eau et les sentiers pour les deux prochaines semaines, jusqu’au 7 août.

C’est sous le thème « La sécurité ne prend pas de vacances! » que les policiers interviendront durant ce long congé. L’objectif est de rappeler les règles en matière de sécurité routière, mais aussi récréotouristique.

 «On invite les vacanciers à pratiquer de manière sécuritaire toutes leurs activités récréotouristiques. On rappelle qu’ils doivent porter le casque quand ils sont sur des véhicules tout-terrain ou de porter la veste de flottaison lorsqu’ils font des sorties nautiques. Alors, c’est important que tout le monde reste en sécurité pendant les vacances», souligne une agente d’information à la SQ, Geneviève Gagnon.

L’an dernier, trois personnes ont perdu la vie lors d’accidents impliquant des véhicules hors route (VHR) sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec lors de la période des vacances de la construction et le bilan est pire sur les routes en cette période d’achalandage accru.

«En 2021, on compte malheureusement neuf personnes qui ont perdu la vie lors de neuf collisions mortelles qui sont survenues sur le réseau routier», a souligné la porte-parole de la SQ.

Cette année, la période des vacances de la construction s’étend du 22 juillet au 7 août. Ce sont près de 182 000 travailleurs de l’industrie de la construction et leur famille qui en profitent, et ce, sans compter les Québécois de divers secteurs de l’économie qui profitent aussi de cette période pour se reposer.

Se garer

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a cru bon de rappeler samedi aux usagers de la route qu’il est interdit de se garer en bordure d’une autoroute, sauf en cas d’urgence.

Le MTQ rappelle aussi qu’il faut dégager entièrement la chaussée sur les routes où la vitesse affichée est de 70 km/h ou plus et, dans tous les cas, éviter d’entraver la circulation des véhicules routiers.

Les conducteurs qui immobilisent leur véhicule le long d’un chemin public doivent aussi s’assurer qu’aucune signalisation n’interdit le stationnement en bordure de la route et veiller à ce que le véhicule stationné ne gêne pas la circulation ni les travaux en cours, le cas échéant.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.