Décès à Port-Cartier du détenu Vital Lemire, surnommé l’homme au pouce magique

PORT-CARTIER, Qc — Un détenu de l’Établissement de Port-Cartier, Vital Lemire, tristement connu pour des crimes sexuels et pour son surnom, «l’homme au pouce magique», est décédé au pénitencier de causes naturelles apparentes à la suite d’une maladie, selon ce qu’annonce le Service correctionnel du Canada (SCC).

Au moment de son décès, M. Lemire, qui était âgé de 73 ans, purgeait depuis le 17 septembre 2001 une deuxième peine d’une durée indéterminée pour agressions sexuelles, voie de fait, menace et défaut de se conformer.

Les proches du détenu ont été informés de son décès, tout comme la police et le Bureau du coroner.

Des médias d’information qui font état de son décès rappellent le handicap de Vital Lemire; l’une de ses mains n’avait qu’un seul doigt, le pouce. Après s’être présenté comme guérisseur et sous prétexte de guérir le SIDA et le cancer des organes génitaux, il appliquait des massages sexuels dans les parties intimes de ses victimes.

Après sa condamnation, il avait été déclaré délinquant dangereux. 

L’Établissement Port-Cartier, situé sur la Côte-Nord, est un pénitencier à sécurité maximale.

Les plus populaires