Décès de deux passagers du bateau de croisière Diamond Princess au Japon

TOKYO — Deux passagers du bateau de croisière Diamond Princess au Japon sont morts après avoir contracté le nouveau coronavirus à bord du navire en quarantaine, selon ce qu’a confirmé jeudi le ministre de la Santé du Japon.

Il s’agit d’un homme et d’une femme qui deviennent ainsi les premières victimes du nouveau coronavirus, aussi connu sous le nom de COVID-19, qui a infecté des centaines de passagers.

Cela fait passer le bilan des victimes du COVID-19 à trois morts au Japon.

La télévision publique japonaise NHK a indiqué que les premières victimes du nouveau coronavirus ayant séjourné sur le navire Diamond Princess sont des octogénaires de nationalité japonaise. Un responsable de la santé publique a indiqué, sous le couvert de l’anonymat, qu’elles étaient dans un état grave au moment de leur hospitalisation.

Le Diamond Princess, amarré au large de Yokohama, près de Tokyo, en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus a autorisé des passagers à quitter le navire mercredi, dont des Canadiens.

Les plus populaires