Décès de George Floyd: jury formé pour le procès de l’ex-policier Derek Chauvin

MINNEAPOLIS — Un jury a été formé pour le procès d’un ancien policier de Minneapolis relativement à la mort de George Floyd, une affaire qui a conduit à des semaines de manifestations et à une introspection nationale sur la justice raciale.

Le dernier juré a été choisi mardi, clôturant un processus qui a duré plus de deux semaines et a été compliqué par l’attention mondiale portée à la mort de M. Floyd, avant même que la ville de Minneapolis n’annonce une entente de 27 millions $ avec sa famille au début du processus.

Les avocats et le juge ont vu plus de 100 jurés potentiels, rejetant la plupart d’entre eux parce qu’ils reconnaissaient tenir des opinions bien arrêtées sur l’événement capté sur une vidéo par un témoin.

Le jury comprend 15 jurés. Douze délibéreront et deux agiront comme suppléants. Le juge Peter Cahill a déclaré qu’il excuserait le juré supplémentaire lorsque les déclarations liminaires commenceront lundi si les 14 autres sont toujours en mesure de servir.

Derek Chauvin est accusé de meurtre et d’homicide involontaire coupable dans la mort de George Floyd, survenue le 25 mai dernier. L’homme noir a été déclaré mort après que Derek Chauvin, qui est Blanc, a pressé son genou contre son cou pendant environ neuf minutes. George Floyd était alors menotté et disait qu’il ne pouvait pas respirer. Une vidéo de l’incident, largement partagée, a déclenché des manifestations dans les rues de Minneapolis, certaines violentes, qui se sont propagées aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

Le dernier juré choisi est un comptable marié qui a déclaré qu’il avait initialement formé une opinion quelque peu négative de Derek Chauvin, jugeant que la durée de sa contention sur M. Floyd avait été plus longue que nécessaire. Mais il a précisé qu’il serait en mesure de mettre cette opinion de côté et d’évaluer la cause sur la base des preuves.

Il a déclaré que la mort de George Floyd avait déclenché des discussions sur le racisme à son travail, et qu’il a décidé de se renseigner en lisant un livre sur le sujet. Il a ajouté qu’il avait un respect sain pour la police et qu’il voyait le mouvement Black Lives Matter plutôt favorablement. Il a toutefois indiqué que certaines des frustrations ont débordé et ont peut-être été un facteur dans les émeutes de Minneapolis.

Il a également dit qu’il comprend que les athlètes professionnels qui s’agenouillent pendant l’hymne national essaient d’entamer un dialogue sur les problèmes raciaux, mais a ajouté: «Je préférerais que quelqu’un exprime ses convictions d’une manière différente.»

Plusieurs autres jurés potentiels ont été rejetés plus tôt dans la journée, y compris un ancien chauffeur de camion qui a qualifié de «folie» un mouvement pour le définancement de la police et a déclaré qu’il croirait probablement les policiers plutôt que des citoyens. Parmi les autres personnes rejetées figuraient une femme qui a déclaré craindre pour sa sécurité si elle était choisie pour le jury et un homme qui a dit qu’il ne pourrait pas être impartial.

La défense a rejeté plusieurs personnes qui ont déclaré au tribunal qu’elles avaient déjà des sentiments forts quant à la culpabilité de Derek Chauvin. Les procureurs ont utilisé plusieurs de leurs droits de rejet contre des jurés potentiels qui non seulement appuyaient la police, mais ont déclaré qu’ils accorderaient plus d’importance aux témoignages des agents qu’à ceux des autres intervenants. Ils ont également cherché à bloquer les jurés potentiels qui critiquaient le mouvement Black Lives Matter.

Le jury étant choisi, les deux parties se préparent maintenant pour les plaidoiries d’ouverture de lundi. Des experts juridiques ont déclaré que la vidéo tournée par un témoin — déjà vue par presque tous les membres du jury — contient des images convaincantes, mais qu’une condamnation n’est pas pour autant assurée.

– Par Steve Karnowski et Amy Forliti, The Associated Press

Laisser un commentaire