Décès de l’agresseur Gordon Stuckless, qualifié de monstre du Maple Leaf Gardens

HAMILTON — L’ancien employé du Maple Leaf Gardens de Toronto qui a été trouvé coupable de plus d’une centaine d’infractions sexuelles commises sur des dizaines de garçons pendant trois décennies a perdu la vie jeudi soir.

Gordon Stuckless est mort d’une hémorragie cérébrale dans un hôpital d’Hamilton selon son avocat, Ari Goldkind; il était âgé d’un peu plus de 70 ans.

Dans un courriel, l’avocat Goldkind a signalé que Gordon Stuckless avait laissé beaucoup de dévastation dans son sillage, mais que depuis sa remise en liberté, il avait juré de ne jamais répéter les actes monstrueux qui ont détruit tant de vies innocentes.

Gordon Stuckless a été préposé à l’équipement au Maple Leaf Gardens, l’ancien amphithéâtre de l’équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH) de 1969 à 1988. Il a aussi fait du bénévolat dans le hockey mineur à Toronto et en périphérie.

Il avait plaidé coupable en 1997 pour des agressions perpétrées sur 24 garçons. Il avait été libéré en 2001 après avoir purgé les deux tiers de sa peine de prison.

Lors de ces procédures judiciaires, on avait appris qu’il fournissait des victimes à son superviseur George Hannah. Un placier, John Paul Roby, avait aussi été condamné.

Gordon Stuckless a reçu une autre sentence en 2016, de six ans et demi de prison, après que d’autres plaintes aient été déposées contre lui. Il avait été transféré en décembre dernier dans une maison de transition.

 

Les plus populaires