Décollage réussi dimanche soir en Floride de la sonde spatiale Solar Orbiter

CAP CANAVERAL, Fla. — La sonde spatiale Solar Orbiter de la NASA et de l’Agence spatiale européenne a décollé avec succès dimanche soir du Centre spatial Kennedy à Cap Canaveral, en Floride, pour effectuer un voyage de quelque 150 millions de kilomètres à la conquête du Soleil.

Le décollage spectaculaire de la sonde au sommet d’une fusée Atlas V 411 a illuminé le ciel floridien à plusieurs kilomètres du pas de tir. Des gens se sont massés sur des routes et des plages des environs pour y assister.

Environ 90 minutes après avoir quitté la Terre, les ailes solaires de la sonde de 1800 kilogrammes se sont déployées.

Solar Orbiter ira rejoindre dans la région solaire la sonde de la NASA Solar Probe lancée il y a un an et demi. La délicate mission de la sonde construite au coût de 1,5 milliard $ US prévoit de s’approcher le plus près possible des pôles du Soleil afin d’en découvrir des secrets. Ces zones n’ont jamais été photographiées jusqu’ici.

La première approche de Solar Orbiter doit avoir lieu en 2022, alors qu’elle se déplacera à environ 42 millions de kilomètres du Soleil, à l’intérieur de l’orbite de la planète Mercure.

Solar Probe s’est quant à elle déplacée à 18,6 millions de kilomètres du Soleil, mais ne s’est jamais approchée des pôles.

Les plus populaires