Déjà soupçonné de plusieurs meurtre, un homme prétend avoir tué 16 personnes

Les autorités enquêtent sur les allégations d’un homme ayant déclaré avoir tué 16 personnes dans plusieurs États américains.

Un responsable des forces de l’ordre a confirmé dimanche que cet individu était le principal suspect des meurtres de son ex-femme et de trois autres personnes retrouvées dans une voiture au Nouveau-Mexique.

Les polices du Nouveau-Mexique et du New Jersey travaillent avec des agents fédéraux afin de vérifier les déclarations de Sean Lannon.

Selon des documents judiciaires, Lannon aurait fait cet aveu au cours d’un appel téléphonique à un parent. Celui-ci a dit aux enquêteurs que l’individu avait exprimé des remords.

Les enquêteurs examinent les dossiers de personnes disparues et d’autres rapports de police afin d’identifier des victimes potentielles et de déterminer la véracité de l’aveu de Lannon, a indiqué le responsable policier.

Ils étudient aussi des dossiers électroniques, les communications, des vidéos de surveillance et des documents financiers dans le cadre de l’enquête. Ils s’efforcent de retrouver des témoins supplémentaires, a-t-il ajouté.

Les autorités tentent aussi de rassembler des informations supplémentaires pour mieux comprendre sa présence à St-Louis, dans le Missouri, où il a été arrêté le 11 mars.

Les corps de l’ex-épouse de Lannon et de trois autres personnes ont été retrouvés le 5 mars dans un véhicule dans un garage à l’aéroport international d’Albuquerque, le plus grand  du Nouveau-Mexique. On ne sait pas comment ils ont été tués.

Lannon a déjà été inculpé de la mort de Michael Dabkowski, dont le corps a été découvert le 8 mars dans sa maison du New Jersey, après un contrôle de l’aide sociale. Il est accusé d’avoir pénétré par effraction et d’avoir battu à mort l’homme de 66 ans avec un marteau, selon un affidavit.

Lannon prétend avoir été agressé sexuellement par sa victime au cours de son enfance. Son avocat a déclaré que son client avait été provoqué.

– Par Michael Balsamo, The Associated Press

Laisser un commentaire