Dénonciation de la Loi 21 par la Ville d’Ottawa: réplique du ministre Lacombe

MONTRÉAL — Un ministre du gouvernement du Québec, Mathieu Lacombe, a servi une réplique aux conseillers de la Ville d’Ottawa qui ont adopté cette semaine une motion contre la Loi 21 du Québec sur la laïcité de l’État. 

Dans un bref message transmis sur twitter, le ministre de la Famille suggère à la Ville d’Ottawa de se mêler de ses affaires, d’arrêter de donner des leçons et de s’occuper de ses propres dossiers.

Il cite en exemple ce qu’il qualifie de bordel entourant le train léger d’Ottawa. D’ailleurs, jeudi, de nombreux usagers ont été laissés en plan en pleine tempête de neige à cause d’un autre problème dans le système de train léger sur rail de la ville. Depuis son entrée en fonction en octobre, le réseau O-Train d’Ottawa a connu de nombreux problèmes liés notamment à l’infrastructure ferroviaire et aux câbles aériens.

Le conseil municipal d’Ottawa a adopté une motion déposée par le conseiller Shawn Menard qui s’oppose à la Loi 21 adoptée par l’Assemblée nationale du Québec et soutient, en principe, la contestation constitutionnelle de cette loi.

Le maire d’Ottawa, Jim Watson, a déjà affirmé son opposition à la Loi 21.

Mathieu Lacombe est député de la circonscription de Papineau pour la Coalition avenir Québec (CAQ) et il est ministre responsable de la région de l’Outaouais, voisine d’Ottawa.