Denver se prononcera sur la décriminalisation des champignons magiques

DENVER — Les citoyens de Denver se prononceront cette semaine sur la décriminalisation de la substance psychédélique présente dans les «champignons magiques».

L’initiative citoyenne qui apparaîtra sur les bulletins de vote mardi fait suite à la légalisation du cannabis à Denver, puis dans tout le Colorado. L’objectif du groupe à l’origine de la proposition est d’éloigner des citoyens de la prison.

Certaines études ont démontré que la psilocybine avait des effets positifs sur l’anxiété et la dépression chez les patients cancéreux, mais elle demeure illégale.

Décrite comme un psychédélique ou hallucinogène, la psilocybine a été utilisée dans des pratiques religieuses pour son effet sur les perceptions des utilisateurs et leurs expériences spirituelles. Les effets attirent également les utilisateurs récréatifs.

L’initiative aurait pour effet de décriminaliser la substance pour les personnes âgées de 21 ans ou plus.

Denver serait la première ville aux États-Unis à adopter une telle mesure. Peu d’opposition s’est organisée contre cette proposition.

 

 

Les plus populaires