Député depuis 19 ans, Marc Picard annonce qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat

QUÉBEC — Le député caquiste des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, a confirmé, mercredi, son départ de la vie politique. Il ne sollicitera pas un huitième mandat lors des élections du 3 octobre prochain.

M. Picard aura représenté les citoyens de cette circonscription de la Rive-Sud de Québec pendant 19 ans. Son départ entrouvre la porte aux conservateurs, qui n’ont jamais caché leurs ambitions pour la région de Québec. 

Dans un communiqué publié mercredi, Marc Picard, qui était également premier vice-président de l’Assemblée nationale, a déclaré avoir pris conscience cet été de l’importance d’être présent aux côtés de sa conjointe.

«C’est avec un pincement au cœur que cette décision a été prise. Toutefois, j’accueille la fin de ce parcours avec sérénité, car je réalise le passage du temps, et que prendre soin de ma conjointe est ma priorité», a-t-il déclaré.

Âgé de 67 ans, M. Picard a été élu pour la première fois en 2003 sous la bannière de l’Action démocratique du Québec. Il a siégé comme indépendant de 2009 à 2012, année où il s’est joint à la Coalition avenir Québec (CAQ). 

«Après sept mandats complétés, je crois avoir assumé mon rôle de député avec cœur, rigueur et intégrité», a-t-il affirmé, avant de s’adresser directement au premier ministre François Legault.

«Je réserve un merci tout spécial à M. Legault pour la confiance portée à mon égard. De partager ce pan de notre histoire politique avec vous a été un honneur qui demeurera à jamais gravé dans ma mémoire.»

M. Picard n’a jamais été nommé ministre, malgré sa longue carrière en politique.

Pour sa part, M. Legault a tenu à remercier Marc Picard de s’être joint à la CAQ «à un moment crucial de notre existence, alors que nous étions à nos premiers balbutiements comme formation politique». 

«Il est un de nos piliers et je lui serai toujours reconnaissant d’avoir cru en notre projet. Comme nous, il partageait notre ambition de rendre le Québec plus fier et plus prospère», a déclaré M. Legault.

La journaliste Martine Biron se lance

C’est la journaliste et analyste politique à Radio-Canada Martine Biron qui se présentera pour la CAQ dans Chutes-de-la-Chaudière, a rapporté le diffuseur public mercredi, peu après l’annonce de M. Picard. 

La CAQ devrait en faire l’annonce officielle sous peu.

D’autres figures médiatiques ont récemment choisi de se joindre à la CAQ, dont Bernard Drainville (Lévis), Caroline St-Hilaire (Sherbrooke), Kariane Bourassa (Charlevoix–Côte-de-Beaupré) et Pascal Déry (Repentigny).

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.