Derek Chauvin: les Canadiens voient le verdict d’un bon oeil, selon un sondage

OTTAWA — Une vaste majorité de Canadiens croient que le verdict de culpabilité contre l’ancien policier de Minneapolis Derek Chauvin, en lien avec le meurtre de George Floyd, est une bonne nouvelle, selon un nouveau sondage.

Un jury a déclaré Derek Chauvin coupable de meurtre non intentionnel au deuxième degré, de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire coupable au deuxième degré après avoir tenu son genou sur le cou de George Floyd pendant plus de neuf minutes, l’an dernier.

Le sondage réalisé par Léger et l’Association d’études canadiennes indique que 84 % des répondants canadiens se disent satisfaits de la décision du tribunal.

Le vice-président exécutif de Léger, Christian Bourque, a noté que les Canadiens semblaient optimistes quant à la possibilité que le verdict ait un impact positif sur la façon dont les services de police sont exercés au Canada.

«Les données montrent clairement à quel point les Canadiens se sentent positifs à propos du verdict de Derek Chauvin la semaine dernière et comment ils croient que cela aura un impact sur la façon dont les forces de police feront leur travail à l’avenir», a déclaré M. Bourque.

Soixante-douze pour cent des répondants affirment que le verdict contribuera à assurer que les forces de police seront tenues responsables de leurs actes à l’avenir, tandis que 15 % affirment que le verdict n’aura pas d’impact et que 5 % croient qu’il aura un impact négatif, qu’il rendra les policiers moins responsables.

M. Bourque a déclaré que plus de la moitié des répondants estiment que le verdict entraînera un changement de culture au sein des forces de police.

Le sondage a été mené en ligne auprès de 1548 adultes canadiens du 23 au 25 avril, et le sondage ne peut pas se voir attribuer une marge d’erreur, car les sondages en ligne ne sont pas considérés comme des échantillons aléatoires.

Le sondage indique également que 68 % des répondants croient que ce verdict de culpabilité aura un impact positif sur la formation des policiers en général et que 38 % croient qu’il contribuera à réduire les tensions raciales au Canada.

Quatre-vingt-cinq pour cent des répondants croient que les services de police devraient augmenter le nombre d’heures de formation des policiers sur les relations avec les personnes racisées.

En outre, 80 % des répondants disent que les policiers devraient être équipés d’armes non létales telles que des pistolets taser, du poivre de Cayenne ou des grenades incapacitantes, en plus de leur arme à feu habituelle.

En ce qui concerne la priorité à l’embauche de policiers issus des minorités visibles, 60 % des répondants disent y voir une bonne mesure, tandis que 19 % la voient comme une mauvaise mesure.

Le sondage incluait des questions sur le travail accompli par chaque palier de gouvernement pour réduire les tensions raciales et améliorer les relations avec les minorités visibles du Canada.

Cinquante-six pour cent des répondants se disent satisfaits du travail accompli par le premier ministre Justin Trudeau pour améliorer les relations avec les personnes racisées, 52 % sont satisfaits du travail de leur gouvernement provincial et 56 % sont satisfaits du travail de leur gouvernement local.

——

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire