Dernier affrontement pour les chefs de partis

OTTAWA — Six chefs de partis s’affronteront jeudi soir lors du dernier débat de la campagne, qui se déroulera en français.

Andrew Scheer du Parti conservateur, Elizabeth May du Parti vert, Yves-François Blanchet du Bloc québécois et Maxime Bernier du Parti populaire ont tous pris leur journée pour se préparer à l’affrontement.

Justin Trudeau du Parti libéral a visité un marché de citrouilles à Manotick, en Ontario, avec des familles et le candidat libéral dans Carleton, Chris Rodgers.

Jagmeet Singh du NPD a été le seul à convoquer les médias pour une annonce en matinée, afin de présenter les priorités de son parti.

Malgré sa troisième place dans les sondages nationaux et le fait que le Bloc puisse lui ravir des sièges au Québec, M. Singh a indiqué que son parti avait «beaucoup de momentum» en ce moment. Et le chef bloquiste Yves-François Blanchet ne semble pas être celui qui sera dans sa mire au débat de jeudi soir.

«Qui je vais cibler dans le débat, c’est le gouvernement qui a choisi d’aider les plus riches au lieu des gens depuis les quatre (dernières) années. Donc je vais continuer de cibler M. Trudeau et les libéraux», a-t-il dévoilé.

Le dernier débat de la campagne se déroulera au moment où deux formations politiques sont toujours au coude à coude, selon les sondages.

Les plus récentes intentions de vote compilées par Léger pour le compte de La Presse canadienne indiquent que le Parti libéral et le Parti conservateur sont en tête à 31 pour cent, ce qui laisse présager la formation d’un gouvernement minoritaire.

Le NPD suit à 18 pour cent des intentions de vote contre 11 pour cent pour le Parti vert du Canada et trois pour cent pour le Parti populaire du Canada.

Au Québec, le Bloc québécois continue son ascension et se trouve deuxième dans les intentions de vote au Québec avec 29 pour cent, tout juste derrière les libéraux à 31 pour cent. Les conservateurs sont troisièmes à 16 pour cent.

Les plus populaires