Dernier blitz dans Chicoutimi-Le Fjord, où se tient lundi une élection partielle

MONTRÉAL — Les candidats à l’élection partielle fédérale de Chicoutimi-Le Fjord effectuent dimanche un dernier blitz en vue du scrutin de lundi.

Cette élection a été rendue nécessaire à la suite de la démission du député libéral Denis Lemieux.

Un sondage publié la semaine dernière a donné plus de 36 pour cent des intentions de vote au candidat conservateur Richard Martel, ancien entraîneur de l’équipe de hockey junior des Saguenéens de Chicoutimi. Il devance la libérale Lina Boivin, qui recueillerait 20 pour cent d’appui.

Catherine Bouchard Tremblay du Bloc québécois obtiendrait près de 9 pour cent des voix, contre 6 pour cent pour le candidat néo-démocrate Éric Dubois, et 3 pour cent pour Lynda Youde, du Parti vert.

Le premier ministre libéral Justin Trudeau, le chef conservateur Andrew Scheer et le leader néo-démocrate Jagmeet Singh se sont tous rendus dans la région jeudi, pour faire campagne auprès de leur candidat respectif.

Les plus populaires