Des agents frontaliers saisissent un cerveau humain dans un camion postal

PORT HURON, Mich. — Des agents frontaliers américains ont indiqué avoir saisi un cerveau humain trouvé dans un camion postal canadien en provenance de Toronto.

L’agence américaine des douanes et de la protection des frontières a déclaré que les agents avaient trouvé le cerveau dans un bocal en verre transparent, sans documentation, lors d’un contrôle de routine au poste frontalier entre Sarnia, en Ontario, et Port Huron, au Michigan.

L’agence a précisé que le cerveau avait été découvert le jour de la Saint-Valentin.

Le bordereau d’expédition indique qu’il s’agit d’un «spécimen d’enseignement antique».

L’agence frontalière a précisé que le colis était destiné à Kenosha, dans le Wisconsin.

Des spécialistes de l’agence sont en contact avec les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis pour décider quoi faire avec le cerveau.

Les plus populaires