Des Américains et des Canadiens s’intéressent au réchauffement du golfe du Maine

PORTLAND, Maine — Des scientifiques et des dirigeants de la Nouvelle-Angleterre et du Canada se réunissent cette semaine dans le Maine pour un événement axé sur les conséquences du réchauffement de l’océan pour la région.

L’événement s’appelle le Symposium international sur le golfe du Maine 2050 et se déroule à Portland jusqu’à vendredi. Les organisateurs disent que le but de l’événement est «d’accroître notre compréhension collective de la façon dont le golfe du Maine devrait changer au cours des 30 prochaines années et de promouvoir la résilience régionale dans le contexte de ces changements».

Le golfe du Maine se réchauffe plus rapidement que la plupart des océans du monde. Il est également le lieu de certaines des plus importantes pêches de l’Amérique du Nord, telles que la pêche au homard.

Ko Barrett, vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, sera l’un des principaux intervenants.