Des animaux sont élus comme maires pour collecter des fonds au Vermont

FAIR HAVEN, Vt. — Une chèvre et un chien élus maires «honoraires» ont contribué à amasser des fonds pour rénover un terrain de jeu communautaire, au Vermont.

L’idée étrange d’élire des animaux domestiques comme maires afin de collecter des fonds pour réhabiliter le terrain de jeu et impliquer les enfants de la région est venue d’un directeur municipal.

En 2018, les habitants de Fair Haven ont élu Lincoln la chèvre comme mairesse honoraire. La bête a aidé à amasser environ 10 000 $ tandis que le maire honoraire actuel, Murfee, un épagneul, a recueilli 20 000 $, a déclaré le directeur général Joe Gunter. La municipalité a ajouté 20 000 dollars $.

La propriétaire de Murfee, Linda Barker, dit que lorsqu’on lui avait demandé de faire participer le chien à la politique, elle pensait qu’il serait facile de collecter des fonds par le biais de chandails à manches courtes. Et la pandémie a frappé.

Au lieu des chandails, elle a confectionné des masques. Elle en a fabriqué près de 2000 et en offrira d’autres pour la Saint-Valentin. Mme Barker a recueilli plus de 5000 $ et une autre somme égale par l’entremise de loteries.

La ville a également récemment reçu une subvention de 50 000 $ du Fonds fédéral pour la conservation des terres et de l’eau, a-t-elle déclaré.

Ironiquement, le maire honoraire n’est pas le bienvenu sur le terrain de jeu. Mme Barker a mentionné qu’il y avait un panneau «pas de chiens autorisés».

«Murfee va en parler avec la Ville, a rigolé Mme Barker. Il va contester cela.»

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire