Des arénas et des parcs d’amusement deviendront des sites de vaccination

Des arénas de hockey au Stade olympique de Montréal, des sites de partout au Canada consacrés normalement aux sports, aux affaires et aux divertissements sont reconvertis pour vacciner massivement la population.

Alors que les provinces se préparent à élargir le déploiement des vaccins à la population générale dans les jours et les semaines à venir, voici un aperçu de quelques endroits qui ont été désignés comme sites de vaccination de masse.

Le Stade olympique, Montréal

Construit pour les Jeux olympiques de 1976, l’imposant stade de Montréal a déjà accueilli les joueurs de baseball des Expos et des événements sportifs d’envergure tels que la finale de soccer de la Ligue des champions de la CONCACAF. Il est connu pour la tenue d’événements majeurs, dont un concert des Rolling Stones et une messe du pape Jean-Paul II, ainsi que pour ses nombreuses réparations coûteuses.

À la mi-février, l’autorité sanitaire locale a annoncé que l’atrium du stade serait réaménagé en clinique de vaccination de masse. Le Québec devrait commencer à vacciner les personnes de 85 ans et plus la semaine prochaine.

Canada’s Wonderland, Vaughan (Ontario)

Canada’s Wonderland se présente comme «le premier parc d’attractions du pays», avec plus de 200 attractions, dont un parc aquatique et 17 montagnes russes. 

Maintenant, le site est également considéré pour héberger une clinique de vaccination au volant au printemps, selon des responsables de la santé publique.

La ville de Toronto prépare également un certain nombre de sites de vaccination de masse, notamment le Palais des congrès du Toronto métropolitain, le Toronto Congress Centre et le centre commercial Cloverdale Mall.

Le général à la retraite Rick Hillier, chef du groupe de travail sur la distribution des vaccins de la province, a déclaré mercredi qu’il y aurait suffisamment de sites pour permettre aux Ontariens de se procurer le vaccin près de chez eux.

«Qu’il s’agisse d’un Shoppers Drug Mart à Orléans, en Ontario, ou d’une clinique de vaccination au volant au Canada’s Wonderland plus tard au printemps, lorsque le temps s’améliorera un peu, ou qu’il s’agisse d’une patinoire de hockey dans la région de York (…) les (endroits) les plus proches de vous seront ceux qui seront évoqués, (où) vous pourrez réserver un rendez-vous », a-t-il déclaré.

Keystone Centre, Brandon (Manitoba)

Le Keystone Centre abrite l’équipe de hockey junior, les Brandon Wheat Kings, un club de curling et la foire agricole Royal Manitoba Winter Fair. Il a accueille aussi des événements spéciaux, dont un concert de ZZ Top, qui est maintenant reporté.

La province a annoncé d’autres centres de vaccination, dont le centre communautaire régional de Thompson et le Centre des congrès RBC de Winnipeg.

Complexe des Jeux du Canada, Sydney (Nouvelle-Écosse)

Le site de l’Université du Cap-Breton a été construit à l’origine pour les Jeux d’hiver du Canada de 1987. Il est maintenant répertorié comme installation récréative sur le site web de la municipalité régionale du Cap-Breton. L’université a annoncé en 2019 que quelque 500 panneaux solaires seraient installés sur le toit du complexe dans ce qui serait la plus grande installation solaire de l’île du Cap-Breton.

Dans la province, d’autres cliniques de vaccination seront établies au IWK Health Centre, un grand hôpital à Halifax, et à l’Église baptiste de New Minas.

Les autres sites de vaccination

Le gouvernement de la Colombie-Britannique n’a pas encore dévoilé les emplacements de ses cliniques, mais affirme qu’elles auront lieu dans de grands espaces, notamment des gymnases scolaires, des arénas, des salles de congrès et des salles communautaires.

Au Nunavut, les prochaines cliniques de vaccination seront organisées dans les écoles et les salles communautaires.

Le gouvernement de l’Alberta a choisi de ne pas dévoiler les emplacements de ses sites de vaccination afin d’éviter que des gens ne se présentent sans rendez-vous, selon un porte-parole des services de santé de l’Alberta.

Laisser un commentaire