Des assouplissements à venir à la frontière pour les personnes qui ont eu deux doses

Ottawa compte assouplir certaines restrictions à la frontière pour les voyageurs qui auront été pleinement vaccinés – éventuellement. 

Lors de conférences de presse distinctes, mardi, les premiers ministres Justin Trudeau et François Legault ont confirmé que des discussions étaient en cours entre le gouvernement fédéral et les provinces pour assouplir certaines règles pour les voyageurs qui auront reçu deux doses de vaccins. 

«Oui, on est en train de regarder comment on peut assouplir les règles basées sur la science. (…) On va avoir plus d’annonces à faire sur les mesures qu’on pourra assouplir pour ceux qui ont deux doses dans les semaines à venir», a déclaré M. Trudeau. 

Il n’a pas voulu s’avancer sur l’échéancier visé ni sur les mesures qui pourraient être assouplies pour les voyageurs.

La semaine dernière, M. Legault a fait savoir que le Québec, tout comme l’Ontario, veut que les frontières du pays demeurent fermées, au moins jusqu’à la fin du mois d’août, date à laquelle les Québécois auront reçu leurs deuxièmes doses de vaccin contre la COVID-19.

Mardi, il semblait être plus réceptif à des assouplissements dès le mois de juillet, si les doses de vaccins sont au rendez-vous. 

«Deux doses, nous, au Québec, on s’enligne pour que ce soit vers la fin août. (…) Mais on peut penser que pour les personnes qui auraient deux doses, ça pourrait peut-être être au mois de juillet. Ça fait partie des discussions. Il n’y a rien de conclu pour l’instant», a affirmé M. Legault. 

«Il y a des discussions qui ont lieu actuellement entre le gouvernement fédéral et les provinces. Je vous avouerai aussi que je parle avec Doug Ford de l’Ontario. Évidemment, la situation est plus préoccupante dans certaines provinces», a-t-il ajouté. 

La pression se fait de plus en plus forte sur le gouvernement fédéral pour qu’il permette les voyages à la frontière canado-américaine au-delà du 21 juin.

Mardi, les présidents des Chambres de commerce du Canada et des États-Unis ont co-signé une déclaration exhortant les deux pays à revoir l’Initiative conjointe entre les États-Unis et le Canada qui restreint les voyages non essentiels à la frontière terrestre depuis mars 2020 et qui a été prolongée sur une base mensuelle depuis. 

Ils demandent notamment au Canada et aux États-Unis de permettre aux voyageurs pleinement vaccinés de traverser la frontière sans subir un test de dépistage au préalable et sans suivre une quarantaine au retour. 

«À chaque étape, notre priorité a toujours été et doit demeurer la sécurité des Canadiens. Je comprends que les gens veulent voyager, on veut en finir, mais on va en finir de la bonne façon. On va s’assurer que les gens sont protégés à chaque étape d’abord et avant tout», a réitéré M. Trudeau.

Chose certaine, la perspective d’un voyage au sud de la frontière pourrait convaincre les Canadiens de se faire vacciner le plus rapidement possible. 

«J’encourage tout le monde de prendre rendez-vous pour leur vaccination pour qu’on puisse profiter des opportunités qui viendront avec la réduction des cas, avec la montée des vaccinations et avec un été qui progresse», a ajouté M. Trudeau. 

Plus de 60 % des Canadiens ont reçu au moins une dose et 8 % des Canadiens ont été pleinement vaccinés. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.