Des Autochtones du N.-B. demandent aux chefs de partis une enquête publique

FREDERICTON — Les six chefs des premières nations Wolastoqey au Nouveau-Brunswick veulent que le prochain premier ministre de la province déclenche une enquête publique sur le racisme systémique dans les 30 jours suivant les élections de lundi.

Les chefs souhaitent la tenue d’une enquête publique sur la mort de trois Autochtones au Nouveau-Brunswick.

Brady Francis avait été happé mortellement sur une route il y a deux ans; en avril dernier, le conducteur a été déclaré non coupable de délit de fuite. Chantel Moore et Rodney Levi sont morts sous les balles de policiers pendant des interventions, plus tôt cette année.

Le chef Ross Perley, de la première nation de Tobique, affirme par ailleurs que l’enquête devrait être dirigée par une personne autochtone.

 

Laisser un commentaire
Les plus populaires