Des balles de plus en plus rapides

Plus de 148 km/h! Pauvres frappeurs…

aroldis-chapman-grand
Aroldis Chapman, lanceur des Reds de Cincinnati, détient le record du lancer le plus puissant: 169 km/h. (Photo : M. York / AP / La Presse Canadienne)

Les lanceurs de la Ligue majeure de baseball n’ont jamais été aussi puissants. La vitesse moyenne de leurs balles rapides a atteint 92,1 milles à l’heure (148,2 km/h) cet été, un sommet.

Il y a 10 ans, à peine 11 artilleurs pouvaient lancer des balles rapides à plus de 95 mi/h. Cette année, ils sont 44 à y parvenir.

Les experts attribuent cette augmentation de la vélocité à divers facteurs, dont des programmes d’entraînement physique beaucoup plus poussés et l’augmentation du nombre de lanceurs par équipe. Ces derniers effectuent de plus courts départs sur le monticule, ce qui leur permet de préserver leurs forces. Au grand dam des frappeurs, qui ont de plus en plus de mal à cogner ces boulets en lieu sûr…
tableau_Sport