Des bombardements russes frappent des résidences à Zaporijjia: au moins 17 morts

ZAPORIZHZHIA, Ukraine — Des bombardements russes ont frappé des immeubles d’habitation et d’autres cibles dans la ville ukrainienne de Zaporijjia, tuant au moins 17 personnes et en blessant des dizaines d’autres, ont déclaré les responsables dimanche.

Les explosions dans la ville, qui reste sous contrôle ukrainien, mais se trouve dans une région que Moscou a revendiquée comme la sienne, ont fait sauter les fenêtres des bâtiments adjacents et laissé au moins un immeuble de grande hauteur partiellement effondré.

Les frappes sont survenues au lendemain d’une explosion qui a causé l’effondrement partiel d’un pont reliant la péninsule de Crimée à la Russie. L’attaque du pont de Kertch a endommagé une importante voie d’approvisionnement pour l’effort de guerre chancelant du Kremlin dans le sud de l’Ukraine, une artère qui est également un symbole dominant de la puissance de la Russie dans la région.

Les roquettes qui ont frappé Zaporijjia au cours de la nuit ont endommagé au moins 20 maisons et 50 immeubles à logements, a indiqué le secrétaire du conseil municipal Anatoliy Kurtev. Au moins 40 personnes ont été hospitalisées, a déclaré M. Kurtev sur Telegram.

L’armée ukrainienne a confirmé l’attaque, affirmant qu’il y avait des dizaines de victimes.

Un périmètre policier empêchait les résidents de s’approcher d’un gouffre fumant d’au moins 40 pieds de large où les appartements se trouvaient avant l’attaque.

Ces dernières semaines, la Russie a frappé à plusieurs reprises Zaporijjia, qui est la capitale d’une région du même nom que le président russe Vladimir Poutine a annexé en violation du droit international la semaine dernière. Au moins 19 personnes sont mortes dans des attaques de missiles russes sur des immeubles d’habitation dans la ville jeudi.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.