Des Canadiens se rassembleront virtuellement pour regarder la soirée électorale

Des gens de partout au Canada se rassembleront mardi soir pour regarder les résultats de l’élection présidentielle américaine.

Les Américains vivant ici y seront particulièrement attentifs.

Compte tenu de la pandémie de COVID-19, la plupart des rassemblements seront virtuels, mais certains événements en personne sont prévus.

Une porte-parole de Democrats Abroad a indiqué que l’organisation tient une soirée Zoom à l’échelle du Canada.

Elle a ajouté que plus de 400 personnes ont indiqué qu’elles y assisteraient et que d’autres devraient également se joindre à eux.

Plusieurs bars et restaurants des Prairies organisent aussi différents types de soirées électorales.

Il est peu probable, cependant, que même ceux qui restent éveillés toute la nuit sauront si le président républicain Donald Trump conserve la Maison-Blanche ou la perd aux mains de l’ancien vice-président démocrate Joe Biden. La plupart des experts estiment qu’il faudra encore des jours, voire des mois, pour obtenir les résultats définitifs du vote.

Les gens sont enthousiastes et inquiets, non seulement à propos des élections, mais aussi de savoir quand les résultats seront connus, a confié Jennifer Phillips de la section de Vancouver de Democrats Abroad.

«Nous sommes habitués de savoir qui a remporté les élections le soir des élections», a expliqué Mme Phillips. «On donne généralement une projection médiatique non officielle.»

L’avantage du rassemblement virtuel, a-t-elle ajouté, c’est qu’il permettra aux gens de partout au Canada de participer.

Les élections surviennent à un moment où l’opinion des Canadiens envers les États-Unis s’est nettement dégradée. Un sondage récent a révélé que plus de trois Canadiens sur cinq avaient une opinion défavorable des États-Unis. Des sondages ont également suggéré que les deux tiers des Canadiens environ espéraient voir Joe Biden gagner.

Democrats Abroad a été particulièrement occupé ces derniers mois à exhorter les quelque 620 000 expatriés au Canada à voter. Dans certains États frontaliers comme le Michigan, les Américains vivant au Canada pouvaient faire une différence dans les résultats du scrutin présidentiel.

Le premier ministre Justin Trudeau a exprimé l’espoir d’une «transition en douceur ou d’un résultat clair» de l’élection.

«Si c’est moins clair, il pourra y avoir des perturbations et nous devrons être prêts», a déclaré M. Trudeau.

Laisser un commentaire