Des cas confirmés de COVID-19 dans des événements de danse latine à Montréal

MONTRÉAL — La santé publique demande à tous les participants à des événements de danse latine qui ont eu lieu à l’intérieur ou à l’extérieur depuis deux semaines à Montréal de se faire tester pour la COVID-19.

La directrice régionale de la santé publique de Montréal, Mylène Drouin, précise qu’au moins trois cas confirmés de COVID-19 avaient participé à une ou plusieurs activités de danse latine depuis le vendredi 31 juillet. Au moins deux de ces cas, qui étaient contagieux, ont ainsi fréquenté les événements de danse le vendredi 14 août rue Sainte-Catherine ou le samedi 15 août au parc Frédéric-Back, à Montréal.

Des événements de danse latine organisés au parc Lafontaine et à Verdun pourraient aussi être liés à cette éclosion, indique la docteure Drouin.

La directrice de la santé publique rappelle que «les rassemblements intérieurs, où les gens peuvent danser, sont actuellement interdits, car ce type d’activités représente un risque important de transmission de la COVID-19».

Les cliniques de dépistage de Montréal ont été informées et sont prêtes à admettre des personnes qui doivent être testées, a précisé la docteure Drouin. Pour obtenir la liste des cliniques, on peut consulter le site santemontreal.ca/coronavirus ou communiquer avec le 514-644-4545, du lundi au vendredi, entre 8 h et 18 h. On rappelle par ailleurs que la confidentialité est préservée lors des enquêtes, notamment lorsque les contacts étroits sont avisés par la santé publique.

Le 11 juillet dernier, la direction régionale de la santé publique de Montréal avait lancé un vaste appel de dépistage à toute personne qui avait fréquenté un bar montréalais depuis le début du mois, mais les cliniques de dépistage n’étaient pas prêtes et les gens ont fait la queue pendant des heures pour obtenir le test.

Pour les événements de danse à l’extérieur, la direction régionale de la santé publique rappelle quelques consignes de base, notamment de porter le masque si la distanciation de deux mètres n’est pas respectée — par exemple lorsque des gens dansent ensemble. On ne devrait pas non plus changer de partenaires durant une soirée de danse ou d’un événement à l’autre, et l’on devrait «idéalement» danser seulement avec un partenaire demeurant à la même adresse.

Laisser un commentaire
Les plus populaires