Des célébrations de mariage à l’origine de 23 cas de COVID-19 en Ontario

TORONTO — Vingt-trois nouvelles infections à la COVID-19 ont été reliées à un mariage qui s’est déroulé dans la région du Grand Toronto, le weekend dernier, signalent les autorités sanitaires en Ontario, qui cherchent à retracer les contacts des invités de quatre événements différents.

Les responsables de la santé publique de la région de York préviennent que toute personne ayant assisté aux célébrations pourrait avoir été exposée au virus. Les participants sont invités à se montrer particulièrement attentifs à une éventuelle apparition de symptômes jusqu’au 12 septembre.

Trois des rassemblements ont eu lieu le 28 août, dans une résidence privée à Whitchurch-Stouffville; au centre religieux Rexdale Singh Sabha, à Toronto; et au temple Lakshmi Narayan Mandir, également à Toronto. Le quatrième événement a eu lieu le lendemain dans une résidence privée de Markham.

Les autorités disent avoir émis un avis public pour mieux retracer les contacts parmi les participants.

Ceux qui ont été en contact étroit avec des cas confirmés ont été invités à subir un test de dépistage à leur tour et à s’isoler pendant 14 jours.

Cette histoire fait suite à une éclosion de plus de 140 cas de COVID-19 liée à une réception de mariage dans l’État américain du Maine. Trois invités en sont décédés.

L’Ontario a enregistré un total de 158 nouveaux cas dimanche, tandis que son bilan s’est alourdi de deux morts.

Pas moins de 111 guérisons ont également été rapportées.

Le cumul de cas s’élève maintenant à 43 161, dont 2813 décès et 38 958 guérisons.

La province a pu effectuer 28 955 tests au cours de la dernière journée.

Laisser un commentaire