Des chasseurs américains et canadiens «escortent» deux avions russes

OTTAWA — Les autorités militaires soutiennent que des avions de chasse américains et canadiens ont décollé lundi pour intercepter deux avions de reconnaissance russes qui volaient près des côtes nord-américaines.

Le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (Norad) a déclaré que les deux avions russes Tu-142 «Bear» étaient restés dans l’espace aérien international au nord de l’Alaska pendant environ quatre heures, avant de repartir.

Le NORAD indique que les appareils russes se sont approchés à moins de 50 milles marins, ou 92 kilomètres, de la côte de l’Alaska et sont entrés dans la «zone d’avertissement», mais ils ne sont jamais entrés dans l’espace aérien américain ou canadien. Le Commandement de la défense aérospatiale affirme que des chasseurs CF-18 canadiens et F-22 américains les ont «escortés» pendant tout ce temps, avec le soutien d’un avion de ravitaillement aérien.

Ce nouveau signalement d’avions russes au large des côtes de l’Amérique du Nord intervient moins d’une semaine après que des responsables militaires canadiens, dont le chef d’état-major, Jonathan Vance, ont qualifié la Russie de menace la plus sérieuse pour le continent. Le gouvernement fédéral s’apprête à lancer un examen approfondi des défenses de l’Amérique du Nord, en vue de les moderniser au cours des prochaines années.

Le 31 janvier dernier, deux bombardiers russes à longue portée, capables de transporter des missiles nucléaires, avaient frôlé l’espace aérien canadien. Le Norad a indiqué que les deux bombardiers stratégiques Tu-160 russes avaient traversé le pôle Nord et s’étaient approchés de l’espace aérien canadien depuis l’ouest de la Russie. Ils sont toutefois demeurés dans l’espace aérien international avant de faire demi-tour.

Les commentaires sont fermés.

Corona virus Covid 19. Le virus il est chez nous, si nous n’appliquons pas le confinement cette semaine,notre système de santé sera saturé, et il devront décider qui doit vivre ou mourir,comme c’est le cas en Italie présentement ajoutons qu’une importante partie du personnel hospitalier Italien est atteint et en quarantaine, et le manque d’équipement (respirateurs) La vie des gens avant l’économie pas difficile à comprendre,l’économie s’en remettra, mais pas les morts. réveillez vous les politiciens

Les plus populaires