Des CIUSSS de Montréal victimes d’une attaque informatique

MONTRÉAL — Le Portail Santé Montréal et quatre centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS) de Montréal ont été victimes d’une attaque informatique, mais aucun dossier personnel n’a été compromis, assure-t-on.

En début de soirée, mardi, il était toujours impossible d’accéder aux cinq sites internet. Une page apparaît et indique que les sites sont «temporairement inaccessibles».

Jocelyne Boudreau, agente d’information au CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de Montréal, l’un des établissements touchés, a dit que le site avait des problèmes depuis le 29 novembre, mais elle n’a pu donner plus de détails.

Le président de l’entreprise privée Libéo qui gère les sites de quatre CIUSSS montréalais, Joé Bussière, a précisé que la brèche de sécurité a été colmatée dès le lendemain. En entrevue mardi soir, M. Bussière a expliqué que les équipes gouvernementales de cybersécurité procédaient à des vérifications finales par mesures préventives. Celui dont l’entreprise de Québec héberge ces sites gouvernementaux depuis plusieurs années s’attendait à ce que les sites soient graduellement de retour en ligne au courant de la journée de mercredi.

Jocelyne Boudreau a tenu à assurer qu’aucun dossier personnel de patients suivis par le CIUSSS n’avait été compromis.

«On tient à rassurer la population. Il n’y a vraiment aucune donnée confidentielle touchée», a-t-elle soutenu.

Le porte-parole du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, Hugo Larouche, a par ailleurs assuré qu’il n’y aurait aucun impact sur les services aux patients.

«Les systèmes informatiques à l’interne sont fonctionnels, notre site intranet aussi», a-t-il précisé.

Joé Bussière a affirmé pour sa part que l’attaque ne ciblait ni le ministère de la Santé ni son entreprise.

Il a plutôt parlé d’un «incident assez habituel dans le quotidien d’un hébergeur» de sites internet, où des robots parcourent le web à la recherche de failles connues. Ils en ont trouvé une jeudi dernier.

«On peut tout faire pour les empêcher, mais ça va continuer d’arriver et il faut réagir rapidement», soutient-il.

M. Bussière conclut que même les internautes qui ont visité les sites affectés avant que la faille ne soit détectée n’ont pas eu de conséquences.

On retrouve également dans les sites des CIUSSS affectés ceux du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal et de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

Les patients qui seraient inquiets et qui auraient des questions peuvent signaler le 514-842-7226 pour le CIUSSS du Centre-Sud, ou le 514-336-NORD pour celui du Nord-de-l’Île-de-Montréal. Les numéros 514-340-8222 et 514-630-2123 permettent respectivement de rejoindre les CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal et de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

Les plus populaires