Des clients auraient perdu 750 000 $ dans une arnaque à la cryptomonnaie en N.-É.

HALIFAX — La Commission des valeurs mobilières de la Nouvelle-Écosse met en garde la population contre une arnaque à la cryptomonnaie qui a jusqu’à présent coûté des centaines de milliers de dollars à des citoyens.

Selon le porte-parole de la commission, David Harrison, plus de 20 Néo-Écossais ont déclaré depuis l’automne avoir perdu un total d’environ 750 000 $.

Le régulateur affirme que les victimes de l’escroquerie avaient reçu une publicité pour la cryptomonnaie dans des textos, des courriels ou des messages sur les réseaux sociaux.

On encourageait les victimes à ouvrir et déposer de l’argent sur un compte de cryptomonnaie; les victimes recevaient ensuite de faux relevés de compte montrant des gains importants.

Les escrocs auraient aussi demandé aux victimes de télécharger des applications commerciales ou des logiciels de partage de fichiers, qui leur donnaient ensuite accès aux informations personnelles et financières des victimes, qui peuvent être utilisées pour voler encore plus d’argent.

Lorsque les victimes ont tenté de retirer de l’argent, les escrocs ont exigé des frais supplémentaires, puis ont cessé de répondre aux messages. Or, la Commission des valeurs mobilières prévient qu’on ne peut pas faire grand-chose pour récupérer les fonds perdus dans ce genre d’arnaques.

Cette dépêche a été rédigée avec l’aide financière des Bourses de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.