Des coups de feu provoquent l’évacuation d’un centre commercial à Toronto

TORONTO — Des coups de feu ont provoqué jeudi un mouvement de panique dans un grand centre commercial de Toronto.

Personne n’a été blessé au cours de la fusillade survenue dans la partie sud-est du Yorkdale Shopping Centre, un peu avant 15h, et le centre commercial a été évacué. La police recherche plusieurs suspects.

Les coups de feu ont été entendus à la suite d’une dispute entre deux groupes.

«Il y a eu une dispute entre deux groupes d’hommes, et à un certain moment, l’un des hommes a ouvert le feu à moins deux reprises. Heureusement, personne n’a été atteint», a affirmé le commissaire Rob Johnson.

La police a indiqué que les suspects s’étaient enfuis du centre commercial à pied, soulignant qu’il y avait au moins trois hommes dans chacun des groupes.

Selon la police, deux des suspects sont des hommes dans la vingtaine. L’un d’entre eux serait armé d’un pistolet noir.

Une foule de clients attendaient à l’extérieur du centre commercial, en fin d’après-midi. On pouvait voir des véhicules de police, des camions de pompiers et des ambulances dans le stationnement.

«Nous étions juste derrière là où tout s’est déroulé, a raconté un témoin sur les ondes de la chaîne de télévision locale CP24. Nous avons entendu ce qui ressemblait à deux coups de feu. Puis nous avons entendu les gens qui cherchaient à s’enfuir.»

Une personne a été secourue par les ambulanciers, mais la police a indiqué que ses blessures n’avaient pas été causées par des coups de feu.

La police a affirmé que deux personnes ont été blessées légèrement en se précipitant hors du centre commercial. Jeudi soir, des policiers questionnaient des témoins, visionnaient les images de caméras de surveillance et recherchaient des éléments de preuve.

Fermé pour la journée

Le centre commercial a publié un communiqué pour annoncer que l’immeuble serait fermé pour le reste de la journée afin de permettre à la police d’enquêter. «Yorkdale est sûr. Nous coopérons avec la police pour évacuer le centre en toute sécurité. Nous nous attendons à être ouverts demain, comme d’habitude», indiquait-on jeudi.

Cette fusillade s’ajoute à une liste qui s’allonge dans la métropole canadienne. Un échange de coups de feu a récemment tué deux personnes dans le quartier Greektown. Plus tôt cette année, des projectiles avaient blessé deux jeunes filles jouant dans un parc.

Le maire de la ville s’est dit soulagé d’apprendre que personne n’avait été blessé.

«Qu’il s’agisse du centre Yorkdale ou de n’importe quel autre lieu de Toronto, la population ne devrait pas avoir à s’inquiéter de la violence armée, a déclaré John Tory. Il y a trop d’armes disponibles pour les criminels dans cette ville. Je suis déterminé à y mettre un terme avec l’aide de notre police et de nos partenaires gouvernementaux.»

Les plus populaires