Des crues importantes à prévoir, mais peu de risques d’inondation majeure

QUÉBEC — Des crues importantes sont prévues à partir de mardi soir sur des cours d’eau de l’Estrie, de la Montérégie, de la Beauce et de Chaudière-Appalaches, a indiqué le ministère de la Sécurité publique du Québec.

Les conditions météorologiques attendues provoqueront un «ruissellement considérable» dans les régions situées au sud du fleuve Saint-Laurent.

Les «seuils de surveillance» seront vraisemblablement atteints sur certaines rivières de ces régions, mais le risque d’«inondation majeure» est toutefois faible, a indiqué le ministère par communiqué.

Des mouvements de glaces demeurent possibles sur les rivières où l’on retrouve encore un couvert de glaces.

Les régions au nord du Saint-Laurent connaissent encore des conditions hivernales, ce qui fait que les risques d’inondation dans ces secteurs sont «pratiquement nuls», a affirmé le ministère.

Un avertissement d’onde de tempête est prévu pour la ville de Québec lors de la marée de mercredi matin. Diverses alertes sont également en vigueur pour des veilles de tempête hivernale, de verglas, de pluie et de forts vents.

L’Organisation de la sécurité civile du Québec (OSCQ) publiera des mises à jour régulièrement sur l’état de la crue des eaux au Québec.

En cas d’inondation isolée ou de situation anormale, les citoyens doivent communiquer avec leur municipalité.

Les citoyens riverains qui désirent connaître le niveau des cours d’eau près de chez eux peuvent consulter le site Vigilance au www.msp.gouv.qc.ca, dans la rubrique Sécurité civile.