Des députés conservateurs feront une tournée estivale sur les impacts des tarifs

OTTAWA — Sept députés conservateurs fédéraux prévoient parcourir le pays cet été à la recherche d’idées sur les meilleures manières de protéger l’économie et les emplois des impacts des tarifs douaniers imposés par le président américain Donald Trump.

Les députés conservateurs évoquent une «tournée pour défendre les emplois locaux», qui doit démarrer en juillet et se poursuivre en août.

Ils comptent s’entretenir avec des travailleurs, des représentants d’entreprises et des groupes syndicaux pour recueillir des idées sur la meilleure façon de protéger l’économie dans un contexte de tarifs sévères sur l’acier et l’aluminium et de la menace du président Trump d’autres mesures punitives sur les importations dans le secteur automobile.

La Banque TD a évalué que 160 000 emplois dans le secteur automobile canadien pourraient être perdus si M. Trump met sa menace à exécution.

Tous les principaux partis politiques fédéraux ont adopté un front uni face aux mesures protectionnistes du président Trump, se ralliant à la décision du premier ministre Justin Trudeau d’imposer à son tour des tarifs de 16,6 milliards $ sur des produits américains à partir de dimanche.

Toutefois, les conservateurs et les néo-démocrates ont critiqué le gouvernement libéral sur l’absence de mesures pour aider les travailleurs canadiens affectés par les tarifs douaniers.

La chef adjointe Lisa Raitt a affirmé que les conservateurs «tiendront le gouvernement responsable lorsqu’il n’agit pas pour défendre les emplois locaux».

En plus de Mme Raitt, d’autres députés conservateurs parcourront le pays, incluant Gérard Deltell, Colin Carrie, John Brassard, Erin O’Toole, Randy Hoback et Dean Allison.

 

  

 

 

Les plus populaires